Apotiko

Le remplacement en officine : toutes les modalités !

Temps de lecture : 4 minutes
Vous êtes pharmacien remplaçant, pharmacien adjoint ou étudiant en pharmacie, et vous souhaitez remplacer un titulaire en officine, pendant son absence ? Mais vous ignorez dans quels cas exactement vous avez le droit de prendre la place d’un titulaire, pour combien de temps, et les démarches administratives à faire ?

Voici l’ordonnance d’un remplacement réussi.

Les différents profils habilités à remplacer un titulaire

Qui peut remplacer un titulaire dans son officine ? Ils sont au nombre de quatre, mais les possibilités divergent selon la durée du remplacement.
1⃣ Un pharmacien diplômé inscrit à l’Ordre en section A, D ou E (ou de son instance d’inscription) et n’ayant pas d’autre activité professionnelle pendant la durée du remplacement

2⃣ Un pharmacien co-titulaire de l’officine si l’absence est inférieure à un mois

3⃣ Un pharmacien adjoint de l’officine mais s’il a été recruté en raison de l’importance du chiffre d’affaires de l’officine, et qu’il remplace le titulaire pendant plus d’un mois, il doit être lui-même remplacé

4⃣ Un étudiant en pharmacie ayant validé sa cinquième année d’études hospitalo-universitaires et son stage de 6 mois de pratique professionnelle soit en officine, soit en industrie au cours du 3ème cycle à condition qu’il possède le certificat de remplacement établi par le Conseil Régional de l’Ordre. La validité de ce dernier est d’un an sur l’ensemble du territoire français et peut être renouvelé sur justification de la poursuite des mêmes études.
Un cas spécifique à connaitre est le remplacement d’un pharmacien ayant fait l’objet d’une interdiction d’exercer. Dans ce cas, seul un pharmacien inscrit à la Section D de l’Ordre national des pharmaciens, et n’ayant pas d’autre activité professionnelle pendant la durée du remplacement, peut assurer cette fonction.

Le rempla en officine conditionné à une durée bien spécifique

Les profils de pharmaciens et étudiants autorisés à remplacer un titulaire diffèrent selon si le remplacement dure :
Pour une durée inférieure à un mois
Le remplacement peut se faire par :

🔸 un pharmacien inscrit à l’Ordre, ou en instance de l’être, n’ayant pas d’autre activité professionnelle pendant la durée du remplacement

🔸 un cotitulaire de la même officine

🔸 un adjoint de la même officine

🔸 un étudiant en pharmacie ayant validé la 5e année d’études et le stage de 6 mois de pratique professionnelle et possédant un certificat de remplacement en cours de validité délivré à cet effet par un président de conseil régional de l’Ordre
Pour une durée d’un à quatre mois
Le remplacement peut se faire par :

🔸 un pharmacien inscrit à l’Ordre, ou en instance de l’être, n’ayant pas d’autre activité professionnelle pendant la durée du remplacement

🔸 un adjoint de la même officine

🔸 un étudiant en pharmacie ayant validé la 5e année d’études et le stage de 6 mois de pratique professionnelle et possédant un certificat de remplacement en cours de validité délivré à cet effet par un président de conseil régional de l’Ordre
Pour une durée de 4 mois à un an
Le remplacement peut se faire par :

🔸 un pharmacien inscrit au tableau de la section D ou E de l’Ordre, sans autre activité professionnelle pendant la durée du remplacement

🔸 un adjoint de la même officine
Pour une durée de plus d’un an

Le délai de remplacement d’un an peut-être renouvelé une fois par décision du DG de l’ARS lorsque l’absence du pharmacien titulaire se justifie par son état de santé, et au-delà d’une fois et dans la limite de trois ans, lorsque le pharmacien titulaire est empêché du fait de circonstances exceptionnelles (L.5125-21)

Par exemple, la durée d’un remplacement peut dépasser un an dans le cas de service national ou de rappel sous les drapeaux. Ce délai est prolongé jusqu’à la cessation de cet empêchement.

Pour les étudiants en pharmacie : comment obtenir un certificat de remplacement ?

Afin de pouvoir remplacer en officine, les étudiants doivent se procurer le certificat de remplacement, sésame pour prétendre à un remplacement de titulaire. Le cas diffère selon si vous êtes étudiant en Union Européenne, ou hors Union Européenne.
Pour les étudiants en pharmacie de l’UE

Les conditions à remplir pour obtenir un certificat de remplacement :
✅ Être étudiant en pharmacie non thésé
✅ Avoir validé la 5e année d’AHU (DFASP 2)
✅ Avoir validé un stage de six mois de pratique professionnelle dans le cadre du troisième cycle, quelle que soit la filière
✅ Répondre aux conditions de nationalité, soit être de nationalité française, citoyen andorran ou ressortissant d’un Etat membre de l’UE ou partie à l’accord sur l’EEE

Contactez la section D du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens par messagerie électronique à webd@ordre.pharmacien.fr avec les pièces suivantes :
Certificat de validation de la 6e année, délivré par la scolarité de la faculté
Photocopie de la CNI ou attestation de nationalité délivrée par une autorité compétente
Photocopie de la carte d’étudiant en pharmacie de l’année en cours
⚠ Attention : le certificat de remplacement est valable un an sur l’ensemble du territoire français. Il peut être renouvelé dans les mêmes conditions par le Président du CROP, si vous pouvez prouver que vous continuez vos études dans l’optique de présenter votre thèse.
💡 Bon à savoir : la thèse doit être soutenue dans un délai de deux ans après la validation du 3e cycle court (sauf dérogation exceptionnelle accordée par le président de l’université sur proposition du directeur de l’UFR)
Et si vous étudiez hors Union Européenne ?

Retrouvez toutes les informations dans notre guide dédié au remplacement en officine !

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire